Devenir écrivain : nos conseils en écriture

Ecrire le matin... A la manière d'Amélie Nothomb

Amélie Nothomb boit un demi-litre de thé noir au réveil à 4 heures du matin, après quatre heures de sommeil. Puis elle écrit jusqu’à 8 heures. Son thé, elle le laisse infuser à un tel degré de force qu'il est infect et ce, afin qu’il lui fasse exploser la tête. Grâce à ce vrai "shoot", elle estime arriver à saisir au saut du lit un pur moment de virginité.

C’est donc 4 heures tous les matins qu’elle écrit avec un crayon bille sur un cahier d'écolier.

Amelie

Lire la suite

Ecrire une BD... Comment s'y prendre ?

La Belgique, pays de la bande dessinée. Mais pourquoi ? Nous répondrons à cette question à la fin de l’article mais en attendant, voici quelques conseils pour les personnes souhaitant se lancer dans l’aventure des petites histoires à vignettes…

Tout comme un roman, il faut penser à une histoire originale mais il faut surtout la penser en images et en dialogues courts.

Il faut également penser à l’illustrateur qui devra adapter les dialogues à l’action. Les images devront s’ajuster au ton du texte. Il faut donc un texte dynamique.

Ecrire une bd

Lire la suite

Côté comédien, ça donne quoi ?

Dans notre article du début de semaine nous avons donné quelques indications pour écrire une pièce de théâtre. Bien sûr, ce ne sont que quelques pistes mais qui peuvent vous permettre de vous lancer, au début.

Aussi nous avons souhaité avoir l’avis des comédiens, leur ressenti lorsqu’ils lisent une pièce, est-ce que, par exemple, ils suivent scrupuleusement les indications de l’auteur ou au contraire, font ils appels à leur esprit créatif.

Nous avons interrogé une comédienne de la troupe « Pas'Sages en scène » qui nous a expliqué comment ils appréhendaient une nouvelle pièce.

En ce qui concerne les didascalies par exemple, voici ce que nous répond Virginie :

Theatre comedien

Lire la suite

Ecrire une pièce de théâtre : le b.a.-ba

Vous souhaitez écrire une pièce de théâtre et vous ne savez pas par quel bout commencer ?

Vous devez déjà bien réfléchir sur l’histoire et sur les personnages.

Ecrivez toutes vos idées au brouillon, puis mettez-les en ordre. Il est fort probable que durant l’écriture d’autres vous viennent et que vous en abandonnerez certaines. Mais une fois que votre plan est fait, ne vous en éloignez pas trop. Une pièce est généralement bâtie sur une tranche de vie et pas sur une vie complète. Souvent même la tranche de vie ne durera qu’une heure ! Vous allez parfois vous retrouver à écrire de longues scènes qui finalement n’auront que peu d’impact sur l’histoire, ce n’est pas grave, écrivez, vous ferez le tri ensuite. Et n’hésitez pas à couper, trancher pour ne garder que les meilleurs passages et supprimer ce qui ne sert à rien. Un conseil : gardez toujours vos brouillons, on ne sait jamais…

Le theatre

Lire la suite

La négation et le rythme

Evitez dès que vous le pouvez la négation dans les romans.

Pourquoi ? Car dans un roman il faut être clair et concis. Il faut des phrases courtes, des verbes précis pour plus d’impact et ainsi engager l’attention du lecteur.

Je m’explique :

Si vous dites « Il ne fallut pas longtemps avant qu’il ne changea d’opinion », cette phrase est longue et lourde, elle fatigue. Dites plutôt « Aussitôt, il changea d’avis ». C’est clair et c’est net.

A moins que ne vouliez faire comme Corneille et utiliser une litote « Va, je ne te hais point », Mais vous risquez plutôt de faire un doux euphémisme qui désigne plutôt une affirmation atténuée.

Negation

Lire la suite

L'incipit

Nous allons bientôt commencer l’écriture de notre roman, aussi, aujourd’hui nous allons parler de « l’incipit ».

Qu’est-ce qu’est cette petite bête ?

L’incipit est simplement le début de notre histoire. « Simplement » ai-je dit ? Non pas si simple.

Il est important de bien débuter son roman, de captiver le lecteur dès les premières lignes. Transmettre un frisson, créer une tension, faire en sorte d’accrocher le lecteur dès les premiers mots.

Incipit

Lire la suite

"Autoédition ou pas ?" avec Blanche Montclair

D’origine allemande, Blanche Montclair grandit dans une famille riche en histoire ce qui la pousse dans des études de lettres germaniques avec une option en histoire. De ce qu’elle a appris et inspirée également par ses origines, elle nous offre aujourd’hui un roman : « Le sang des Wolf », tout droit sorti de son imagination.

Blanche nous explique ses choix quant à l’édition de son livre.

Autoedition

Lire la suite

Les romans épistolaires : l'essentiel à savoir...

Nous allons aujourd’hui parler des romans épistolaires. Pourquoi ce choix ?

Parce qu’un roman épistolaire est un roman qui s’organise autour d’un échange de correspondance de plusieurs personnages. Et en y réfléchissant bien, notre roman, bien que j’imagine qu’il ne sera pas fondé sur des lettres, pourra être en quelque sorte une histoire à 15 voix.

Un membre du site m’a justement posé la question de savoir si, en fin de compte, nous ne corrigerions pas le roman en vu de « lisser » un peu les disparités d’écriture.

Ce qui est intéressant dans notre aventure littéraire est justement de faire une œuvre unique avec des talents d’écritures différents. Un peu comme dans un roman épistolaire où chaque écrivain rédige sa lettre avec ses propres mots et tournures de phrases.

Donc, si corrections il doit y avoir, nous ne nous concentrerons que sur les erreurs grammaticales et orthographiques.

Mais revenons un peu à nos romans épistolaires…

Romans lettre lecture

Lire la suite