Présentation de wyle

wyle
wyle

le 28/02/2021 à 22:56

Bonjour,
Je souhaiterais fixer dans la matérialité les faits les plus marquants qui ont jalonné ma vie .
Mon vocabulaire n' est pas très étendu ... j' ai démarré l' écriture de mon vécu, son alpha . Je ne sais pas si je suis au bon endroit ... Avoir l' avis de plumes compétentes sur la forme et le fond de ma rédaction serait vivement apprécié .
wyle
misslou
misslou

le 04/03/2021 à 20:10

Bonjour Wyle,

je viens de lire ton petit message et tu souhaites donc écrire un récit autobiographique. Le contenu ne te pose pas de problème, mais tu doutes un peu au sujet de la forme : comment présenter les faits, pour intéresser le lecteur et que ton histoire soit facile à lire et présentée de la meilleure façon possible ...
Serait-il possible que tu nous livres une page, un début, une anecdote ?
Je veux bien te dire ce que j'en penserais, peut-être repérer les défauts, corriger quelques maladresses. Je suis plutôt bonne en orthographe, je peux t'aider si cela est nécessaire et mon travail d'AVS, assise en classe auprès d'enfants en difficultés, m'amène souvent à remanier les textes des collégiens ou à leur faire des suggestions pour qu'ils améliorent leur récit.

Voilà. Bienvenue en tout cas sur Ecrivons un livre
misslou.
misslou
wyle
wyle

le 04/03/2021 à 22:26

Bonjour misslou,
Je vous remercie de votre proposition.
Où pourrais-je vous faire prendre connaissance d' un extrait , dans cet espace ou dans " Les histoires du forum" ?
wyle
Écrivons un livre - La Team
Écrivons un livre - La Team
Modérateur

le 05/03/2021 à 17:11

Bonjour Wyle,
Bienvenue sur nos pages.
Vous pouvez si vous le souhaitez nous proposer un extrait à cet endroit, en faisant suite à cette conversation.
"Les histoires du forum" est un espace où chacun écrit à la suite d'une autre personne, je ne pense pas qu'il soit approprié pour votre demande, sauf si vous souhaitez que nous écrivions une histoire tous ensemble.
Nous vous souhaitons une bonne soirée.
Écrivons un livre - La Team
wyle
wyle

le 05/03/2021 à 21:25

Bonsoir Team,
Je viens de faire une mauvaise manip ...
wyle
wyle
wyle

le 05/03/2021 à 21:30

Mais il semble que la cata ne se soit pas produite...... Voici donc cet extrait :

J'ai vu le jour dans un pays où règne Hélios. L'hiver, le thermomètre n'affichait jamais de températures négatives. Le scorpion y est là-bas dans son élément... Petit coucou en passant à cet arachnide, puisque j'appartiens à ce signe zodiacal (soit dit en passant, je n'adhère aucunement à cet ensemble de croyances procédant de l'esprit magique) Un clin d' oeil à Charles d'Angleterre puisque nous sommes jumeaux astrologiques (là encore.) La Tunisie fut mon berceau à compter du 14 novembre 1948, soit quelques années après la fin de la seconde guerre mondiale. (ça ne rajeunie pas, rapproche du siècle, bref, me voilà devenu une pièce d'antiquité). Avant que cette guerre n'éclate, un frère de mon père avait pu faire son service militaire dans ce pays, ce dernier l'avait suivi et fut intégré dans le régiment de cavalerie des Spahis.
J'ai toujours ressenti ma venue dans ce monde avec un certain malaise, voire un malaise certain...comme si "on" m'avait poussé par l'arrière train pour m'y envoyer... pressentant par mes gènes peut-être que l'histoire de l'humanité était jalonnée de guerres, crimes, massacres, d'horreurs de toutes sortes avec quelques rayons de soleil pour nous faire avaler la pilule. J'ai également deux frères et suis le cadet. Ma petite enfance s'est surtout déroulée dans le sud ...
wyle
misslou
misslou

le 06/03/2021 à 10:45

Bonjour Wyle,
... qui a dit que tu n'avais pas de vocabulaire ? "Hélios", "arachnide", "Spahis".... tu as le vocabulaire de ton histoire et elle nous dépayse et nous fait voyager :)
Par contre, il me semble qu'il faudrait reprendre le ton, le " trop de parenthèses" et " faire un peu de rangement" !
Le ton : tu commences par une jolie phrase, empreinte de poésie, alors il est dommage, deux lignes après ce " petit coucou". Soit tu choisis d'écrire dans un style poétique, littéraire. Soit tu adoptes un style plus détendu. Au fil de ton récit, tu pourras varier le style, mais pas dans un petit passage comme celui-là.
Les parenthèses : je n'utilise quasiment jamais les parenthèses. Elles servent souvent à " dire sans le dire" quelque chose de moins important ... Là aussi, il y a un choix à faire. Soit je ne le dis pas. Soit je le dis et je l'intègre au texte, mais sans parenthèses. Ainsi, le "soi-dit en passant..." pourrais être dit sans parenthèses, le " (là encore)" est inutile je pense, et "ça ne rajeunit pas, j'approche du siècle,...." pourrait être écrit sans parenthèses, car ce sont des réflexions importantes pour le récit.
Le rangement ! : C'est plus subtil. Tu parles de ta naissance, du début de ta vie. Bien sûr ton père a un lien avec ta naissance. Et cette phrase où tu parles de lui explique pourquoi tu es né en Tunisie. Mais tu quittes le " je" et après tu reviens au "je", ce qui fait que tout n'est pas en ordre et c'est un peu gênant pour la lecture. Il me semble que " j'ai toujours ressenti ma venue ...." devrait venir avant la phrase sur ton père. On aurait lu tout ce que tu dis avec " je" et on pourrait passer au vécu de ton père, une transition qu'ensuite tu pourrais développer en parlant davantage de tes parents, par exemple.
Voilà. A noter une maladresse pour utiliser " ce dernier" : dans ton texte " ce dernier" on pense d'abord que c'est " ce pays". Ce dernier doit coller au mot qu'il remplace. Exemple : Je voudrais raconter l'histoire de mon père, ce dernier vivait.....
Par contre , bravo pour " voire un malaise certain", ce voire, qui est rarement bien orthographié.

J'espère que ce petit commentaire te sera utile. Peut-être pourrais-tu remanier ton texte ? Pour toi ou pour nous ? ... et en y ajoutant une suite qui pourrait être à nouveau lue et commentée. On a tous des petits défauts lorsqu'on écrit et franchement en peu de temps tu pourrais les gommer et avoir ainsi le bonheur de raconter, sans trop de difficultés pour l'exprimer. Bonne journée.
misslou
wyle
wyle

le 07/03/2021 à 19:50

Bonjour misslou,
Tout d' abord, un grand merci pour votre longue réponse !
"... qui a dit que tu n'avais pas de vocabulaire ? "Hélios", "arachnide", "Spahis"..."
Oui mais bon, 3 mots sur 8 lignes, nous sommes dans l' épiphénomène :-).
J' ai commencé à travailler à 14 ans , suis autodidacte, n' ai jamais lu de romans mais des ouvrages traitant de différents sujets ( la conscience, les arts , l' histoire , etc..)
"Peut-être pourrais-tu remanier ton texte ? Pour toi ou pour nous ?"
Bien volontiers ! Je ne suis pas psycho-rigide :-)
Je vais m' atteler à cette tâche avant de vous présenter la suite de mon récit.
Ah, j' ai un défaut ( pas qu' un) : la procrastination
wyle
wyle
wyle

le 10/03/2021 à 20:42

Bonjour misslou,

" Par contre, il me semble qu'il faudrait reprendre le ton, le " trop de parenthèses" et " faire un peu de rangement" !
Le ton : tu commences par une jolie phrase, empreinte de poésie, alors il est dommage, deux lignes après ce " petit coucou..."
************
Ton - Donc, si je comprends bien, cette phrase n' a pas sa place dans le contexte et nuit au style.

**********************************
- Parenthèse
"Soit tu choisis d'écrire dans un style poétique, littéraire. Soit tu adoptes un style plus détendu..."
A exclure donc
****************************
- Le rangement

" Le rangement ! : C'est plus subtil. Tu parles de ta naissance, du début de ta vie. Bien sûr ton père a un lien avec ta naissance. Et cette phrase où tu parles de lui explique pourquoi tu es né en Tunisie. Mais tu quittes le " je" et après tu reviens au "je", ce qui fait que tout n'est pas en ordre et c'est un peu gênant pour la lecture. Il me semble que " j'ai toujours ressenti ma venue ...." devrait venir avant la phrase sur ton père."

>> J' en ai tenu compte et interverti. Je vais en profiter pour parler de celle qui m' a donné la vie et la boucle sera bouclée

On aurait lu tout ce que tu dis avec " je" et on pourrait passer au vécu de ton père, une transition qu'ensuite tu pourrais développer en parlant davantage de tes parents, par exemple.

>> Je reviens plus loin sur moi ... mais déjà par rapport à vos remarques, que pensez-vous de ma correction ? :

J'ai vu le jour dans un pays où règne Hélios. L'hiver, le thermomètre n'affichait jamais de températures négatives. Le scorpion y est là-bas dans son élément... La Tunisie fut mon berceau à compter du 14 novembre 1948, soit quelques années après la fin de la seconde guerre mondiale. Cela ne rajeunie pas, rapproche du siècle, bref, me voilà devenu une pièce d'antiquité.
J'ai toujours ressenti ma venue dans ce monde avec un certain malaise, voire un malaise certain...comme si "on" m'avait poussé par l'arrière train pour m'y envoyer... pressentant par mes gènes peut-être que l'histoire de l'humanité était jalonnée de guerres, crimes, massacres, d'horreurs de toutes sortes avec quelques rayons de soleil pour nous faire avaler la pilule.
*Avant que cette guerre n'éclate," un frère de mon père avait pu faire son service militaire dans ce pays. Papa l' avait suivi et fut intégré dans le régiment de cavalerie des Spahis."
J'ai également deux frères et suis le cadet. Ma petite enfance s'est surtout déroulée dans le sud ...
wyle
misslou
misslou

le 11/03/2021 à 19:17

Je le trouve bien amélioré ce texte ! Le ton, OK. Sans toutes les parenthèses, on cible vraiment le sujet, c'est bien, OK.
Pour " le rangement", tu as utilisé le " copié/collé", c'est pratique pour remanier l'ordre des phrases, mais c'est risqué.... Il faut que les idées s'enchainent, une idée en appelle une autre, logiquement et fluidement. C'est ainsi que l'on écrit de beaux textes avec l 'enchainement naturel de ses pensées. Le " copié/collé" risque de morceler tout cela.
Je trouve qu'ici, le texte s'organise bien, néanmoins. Il n'y a qu'un défaut : " Avant que cette guerre n'éclate..." tu as raison de dire" cette guerre" puisque tu en as parlé avant, mais maintenant la référence à la seconde guerre mondiale est assez éloignée, tout au début, après ce remaniement des phrases... Ce ne serait pas bien grave d'ailleurs, mais le plus simple ne serait-il pas de dire : " En 1937 ou en 1938, un frère de mon père.... " ,sans doute pourrais-tu indiquer la date et ainsi le problème serait résolu...

Voilà. Il me semble que ce récit mérite une suite. Avec ces éléments, le bon ton à conserver et l'enchainement fluide de tes idées, on devrait petit à petit, avoir très peu de choses à modifier. Bon courage et bonne soirée.
misslou
wyle
wyle

le 18/03/2021 à 18:56

Bonjour misslou,
J' aurais très à coeur, vraiment de continuer mon récit mais certains passages qui lui font suite ne pourraient apparaître en public.
J' ai posé la question d' une possibilité d' un avancement en privé au Site il y a quelques jours...
wyle
wyle
wyle

le 26/03/2021 à 12:44

Bonjour misslou ,
J'ai écrit une autre période vécue qui s'est déroulée dans les années soixante-dix pouvant apparaître dans son intégralité ici.
Seriez-vous toujours disposée à me dire ce que vous en pensez?
Je vous remercie..
wyle

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.