Les personnages

Les personnages

Des relations s’installent gentiment

Je peaufine mes fiches personnages afin d’être au plus juste de leur caractère lors de la mise en place mon roman. Comme une maison, je pose des fondations solides et efficaces.

Leur histoire, leur but, leurs signes physiques…

Je ne parlerai pas encore de leur apparence, ceci viendra plus tard, à un moment plus opportun, car ils n’ont pas fini de grandir.

Par contre nous allons découvrir la première zone de conflit d’Alayone. Choisir l’amour de Dieu ou de son prochain… ce qui à l’avenir sera extrêmement lié à ses combats externes, car elle va devoir affronter d’autres problèmes qui en découleront.

En ce qui concerne les dimensions de notre héroïne, nous en connaissons déjà quelques aspects. Ce qu’elle montre aux gens, l’image qu’elle a d’elle-même et ce qu’elle est vraiment. Tout ceci va se confirmer dans les prochains épisodes.

Nous allons découvrir certains traits de la personnalité des personnages que nous connaissons déjà, ce qu’ils aiment et n’aiment pas, leurs réactions face à un événement mineur, leurs aspirations.

Mineur ai-je dit ? Certainement pas, tout à de l'importance, ce qu'ils sont et ce qu'ils pourraient devenir.

Perfectionner les personnages

Il faut retoucher et retoucher sans cesse les protagonistes de l’histoire jusqu’à la perfection.

Je garde toujours mes fiches personnages près de moi lorsque j’écris. Je vois ce qui pourrait être ajouté sans alourdir le texte. Un petit détail qui pourrait avoir son importance. Il peut se trouver que j’ajoute une scène juste pour apporter une précision intéressante pour la suite. Il faut allez au fond des choses selon leurs caractéristiques personnelles.

Mes personnages doivent avoir une personnalité généreuse. Je ne dis pas qu’ils doivent être généreux, non, je dis qu’ils doivent vous donner beaucoup d’émotion, positives ou négatives.

Je me replonge donc profondément dans mon histoire et en fonction du fils conducteur que je me suis fixé, je vois si je peux ajouter du contenu en rapport à mes personnages.

Pour le moment Alayone n’est qu’une enfant et n’a aucun souci majeur. La peine due à la mort de sa mère s’est estompée en douceur grâce au soutien de l’évêque. Elle ne s’ennuie pas et effectue un travail qui lui plaît. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes comme dirait Candide. Si ce n’est…

Nous allons découvrir un ouvrage qui va donner une nouvelle préoccupation à notre jeune Alayone.

Il est à noter également qu’à l’époque tout se faisait tôt, nous n’avions pas le temps. On se mariait tôt pour avoir des enfants tôt et, car l’on mourait tôt… Ne soyez donc pas choqué que notre toute jeune damoiselle réfléchisse déjà à l’amour, l’amour chevaleresque et pur bien sûr !

(Retrouvez quelques documents et illustrations de recherche sur le compte pinterest du site Pinterest)

Vous procurer le roman dans sa totalité.

Vous trouverez toute une série de conseils en écriture publiés sur l’année 2017.

Les membres du site ont pu durant cette année voir illustrer ces conseils au fil de l'écriture du Malleus.

Aujourd’hui, l’auteure a publié son roman. Vous ne pourrez donc en lire sur le site que les premières pages. Les conseils, quant à eux, resteront consultables.

Un peu de documentation...sur notre Pinterest

Pour écrire un bon livre Conseils en écriture Devenir écrivain Savoir écrire un livre Écrire son roman Devenir auteur

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

mlkonig
Bonsoir Misslou,

La chasse aux sorcières est intimement liée à la religion et il est important de bien peindre les détails avant d’entrer dans le vif du sujet. Je souhaite représenter un tableau réaliste et non impressionniste. Il y a beaucoup de prières, mais rassurez-vous, cela ne va pas tarder à changer. Cet épisode est peut-être un peu lourd, mais il est important qu’il le soit afin que le lecteur comprenne bien le rôle qu’avait l’inquisition catholique dans le génocide féminin qui suivra à partir de 1486/87. Malgré tout, je souhaite montrer que tous n’étaient pas des bourreaux et que la plupart des religieux respectaient la nature humaine. Bientôt vous entendrez plusieurs sons de cloches, des petites histoires dans la grande histoire. En ce qui concerne le rythme je vous expliquerai également celui que je choisis, en dents de scie... Merci pour votre implication dans mon histoire. Je pense que la suite vous plaira mieux. Bonne soirée. Marie-Laure
misslou
  • 2. misslou | 29/03/2017
L'histoire prend une direction, est-ce que ce seront ses lectures qui écarteront Alayone du droit chemin ? Pour l'instant un peu trop de prières et dans ces textes, une dose un peu forte de religion pour moi ! J'attends que la sorcellerie apparaisse ... On s'habitue aux tournures moyenâgeuses et il faudrait veiller, il me semble à casser ce rythme prières, journal, dialogue, prière, qui peut amener un peu de lassitude. Alayaone a 10 ans, pour la suite on espère qu'elle va commencer sa vie, sortir un peu du château et la bibliothèque. De nouveaux personnages seraient bienvenus. Et puis l'élément qui va bousculer un peu tout ça... A mercredi pour la suite...

Ajouter un commentaire