Trouver un nom à son héros...

A moins d’être aussi inspiré que Francis Veber et appeler tous ses héros François Pignon, il est rarement facile de trouver LE nom qui vous fera dire : c’est lui !

Alors, comment choisir le nom de votre personnage principal ?

Tout d’abord, avant de trouver un nom pour votre personnage, il faut lui définir ses traits de caractères principaux. Et oui, si vous appeler votre princesse « Gertrude » on ne croira jamais que c’est la plus belle du monde, tandis que Blanche-Neige ou Aurore…

Ensuite, attachez-vous à ses origines, s’il est chinois, ne l’appelez pas Pierre, ça ne serait pas cohérent.

L’époque est importante également. En ce qui nous concerne, il était rare de donner un prénom anglophone à un enfant qui n’avait aucune origine anglaise, il vaudra mieux dans ce cas piocher dans un dictionnaire de prénoms anciens.

Ensuite, le nom peut être situé dans un contexte. Si votre héros à des parents qui  roulent à côté de leurs gentes, son prénom peut être alors d’origine improbable ou singulier.

Bon d’accord, là c’est pour les prénoms… Et pour les noms alors ?

Vous pouvez par exemple utiliser des prénoms en guise de nom, et ça existe dans la vraie vie : Gérard PHILIPPE, Paul VALERY…

Piochez dans les noms de rue, de ville ou de villages, et vous trouverez de jolis noms de famille basques ou bretons ! Ou si vous ne trouvez toujours pas, regardez dans l’annuaire.

Faîtes comme les indiens ou comme nos ancêtres pour donner un nom aux orphelins, ou au moyen-âge, choisissez un nom qui signifie quelque chose. Par exemple AURILLON est un dérivé de AVRILLON : qui est né en avril. Si vous avez du temps devant vous, je vous conseille le dictionnaire des noms en suivant ce lien : https://archive.org/details/dictionnairedes00larcgoog

Vous avez également le site http://www.lexilogos.com/noms_famille.htm qui vous proposera des noms par origines.

Donc si l’on récapitule, pour trouver LE super nom de notre héros, il faut d’abord définir :

  • Ses traits de caractères,
  • Ses origines
  • L’époque où se situe l’histoire (là on sait, c’est durant la belle époque et en France !)
  • Et le contexte de l’histoire. (Nous vous rappelons qu'il s'agira d'une intrigue policière)

A partir d’aujourd’hui et durant les deux prochaines semaines, nous allons donc nous atteler à cette tâche.

Cette semaine, nous choisirons ses principaux traits de caractères, la semaine suivante vous nous proposerez des noms et des prénoms et nous voterons comme nous avons prit l’habitude de la faire depuis le début du jeu.

Pour le moment : son caractère. Comment voyez-vous notre héroïne ? C’est une question ouverte à laquelle vous pourrez répondre en laissant un commentaire ci-dessous. Fin des propositions dimanche soir ! Et oui, maintenant, il faut aller vite…

Lecture ecriture

devenir écrivain Nos livres communautaires Pour faire un bon livre Conseils en écriture

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (7)

Loriginale
  • 1. Loriginale | 28/08/2016
Bonjour
Je suis d accord a à la belle époque les femmes travaillaient peu. Je la vois fille de famille bourgeoise rebelle indomptable curieuse et souhaitant devenir journaliste. L être sera difficile vu l époque. J aime bien l idée du geste répétitif de réflexion me plait bien aussi.
Maintenant je pense qu' il lui faut une fêlure sinon elle n est pas attachante et elle ressemblerait trop a l héroïne de la série australienne enquêtrice dans les années 20.
Elle a soit un handicap physique soit elle a survécu a un drame ou encore une phobie ?
La belle époque lui fait un beau cadre elle peut être amie d artistes non ?
Contente s intégrer le groupe
Loriginale
Roseline
  • 2. Roseline | 25/08/2016
Bonjour,

Alors, je vous propose :

> Ses traits de caractères :Elle ne lâche rien : quand elle a un objectif elle met tout en oeuvre pour l'atteindre, c'est une créative,elle voit le monde avec des yeux neufs, c'est aussi une intuitive : elle ressent les choses avec une troublante précision...C'est aussi une communicante, une convaincante ...certes pas toujours facile à cette époque mais elle y croit,tant et tant qu'elle réussit également à rassembler... Ses faiblesses ? elle a parfois un peu trop de fougue...impulsive, cela peut lui jouer des tours. Hypersensible, elle a parfois du mal à se recentrer et à prendre du recul sur la situation. Elle manque parfois de confiance en elle, troublée par le décalage entre ses aptitudes, ses ressentis, et...son époque !
> Ses origines : justement, elle les cherche...Elle s'est réveillée un matin, dans une jolie robe, au lendemain d'un bal...et e se souvient de rien...Est elle une bourgeoise ? est elle de cette époque ? est elle une campagnarde essayant de s'introduire dans la bourgeoisie ? ( j'ai bien envie d'opter pour une de ces deux dernieres options)
> L’époque où se situe l’histoire (là on sait, c’est durant la belle époque et en France !) > peut on imaginer un parallèle extra temporel :) ?
> Et le contexte de l’histoire. (Nous vous rappellons qu'il s'agira d'une intrigue policière) >>> on peut imaginer pimenter le tout avec une intrigue familiale ou amoureuse...
Roseline
  • 3. Roseline | 25/08/2016
Bonjour,

Alors, je vous propose :

> Ses traits de caractères :
Ses origines : justement, elle les cherche...Elle s'est réveillée un matin, dans une jolie robe, au lendemain d'un bal...et e se souvient de rien...Est elle une bourgeoise ? est elle de cette époque ? est elle une campagnarde essayant de s'introduire dans la bourgeoisie ? ( j'ai bien envie d'opter pour une de ces deux dernieres options)
L’époque où se situe l’histoire (là on sait, c’est durant la belle époque et en France !) > peut on imaginer un parallèle extra temporel :) ?
Et le contexte de l’histoire. (Nous vous rappellons qu'il s'agira d'une intrigue policière) >>> on peut imaginer pimenter le tout avec une intrigue familiale ou amoureuse...
Haeresis83
  • 4. Haeresis83 | 24/08/2016
Bonjour,

Je suis plutôt d'accord avec le commentaire de misslou concernant la profession de journaliste du personnage, qui est un peu plus réaliste que commissaire de police pour la Belle-Epoque où il n'est pas possible de trouver une femme occuper un tel poste... En fait la question est de savoir si nous voulons un personnage vraiment réaliste, sinon nous risquons pas mal d'anachronismes... A la fin du XIXème siècle encore, bon nombre de métiers ne sont pas encore accessibles aux femmes et sont réservés aux hommes. Journaliste, c'est possible, il y a quelques exemples au XIXème siècle, ce qui ferait du personnage quelqu'un de féministe, qui bouscule les codes de la société. Ce serait donc quelqu'un rebelle, avec un fort caractère et aux fortes idées, instruite également, intelligente. On pourrait imaginer qu'elle s'est formée elle-même, qu'elle ne doit rien à personne. Et aussi qu'elle a su se faire une place et se faire respecter dans un monde d'hommes, par son charisme ou ses traits d'humour. J'aime bien l'idée d'une petite manie, ca ajouterait à sa singularité, à définir...
misslou
  • 5. misslou | 23/08/2016
Les journaux de l'époque sont " L'Aurore" 1897 à 1914, un peu trop marqué par le "J'accuse", L 'Intransigeant" mais anti-Dreyfus... 1880 à 1940. Notre héroïne pourrait être journaliste à la "Gazette de France" 1631 à 1915, journal plus neutre et qui va bien pour une demoiselle, car je l'imagine assez jeune et célibataire. Qu'en dites-vous ?
A cette époque soit on est ouvrière sous-payée, soit bourgeoise qui peut étudier. Les femmes sont au foyer ou enseignantes, certaines journalistes ou pionnières comme Marie Curie. C'est une époque d'insouciance.
Notre héroïne pourrait légère, vive et gaie, pétillante et même temps très concentrée, acharnée dans les buts qu'elle s'est fixé. A cette époque c'est robe longue, bottines à boutons, chapeau, ombrelle , voilette. On pourrait imaginer sa tenue un peu libérée pour l'époque, comme celle d' une femme allant de l'avant, tournée vers l'avenir, curieuse de tout, une tenue simple, pratique, tailleur avec jupe longue, chemisier, peu d'accessoires, pas de bijoux. Serait-elle parisienne ou provinciale ? il est vrai que la Tour Eiffel vient d'être construite, Paris c'est assez tentant....
misslou
  • 6. misslou | 23/08/2016
Bonjour,
il me semble que notre héroïne devrait avoir un habitude quand elle réfléchit, par exemple enrouler une mèche de cheveux ou se tapoter le menton. Un prénom ancien mais encore utilisé pourrait la rendre plus proche, j'aime bien Julie A.. Pas de vrai nom donc une part de mystère... Elle doit mener une enquête, personnellement je la verrais plutôt journaliste que commissaire de police. Elle pourrait précéder la police dans ses déductions, malmener un peu des policiers peu perspicaces et aboutir plus vite qu'eux. Journaliste donc. Est-ce possible ? misslou
Cosette Russo
  • 7. Cosette Russo | 23/08/2016
Bonjour,
D'après le portrait de l'héroïne, ses traits de caractère pourraient être les suivants :
Elle a le sens de l'observation, un jugement très sûr doublé de fortes intuitions.
Elle est en toutes circonstances en quête de vérité ce qui la conduit à analyser les situations, les comportements et les caractères.
Entre réflexion et action, elle s'aventure au-delà des certitudes et des apparences.

Etant toute nouvelle mais pleine de bonne volonté, n'hésitez pas à me dire si cette proposition doit être étoffée...
Amicalement
Cosette

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.