Roman de la team

Les soubrevestes - chapitre 10 (suite)

Bienvenue dans le monde des capes et des épées où se mêle amour, intrigues et histoire de France... suite du chapitre 10

Alors qu’elle était à sa toilette, Ambre entendit un léger grattement, elle se tourna vivement pour découvrir qu’un papier avait été glissé sous la porte. Elle se leva de son tabouret et se précipita dans le couloir, mais le messager avait déjà disparu. Elle prit prestement le message et lut :

« Allons ! Construisons-nous une ville et une tour dont le sommet touche le ciel. » 2

Les soubrevestes semaine 5

Lire la suite

Les soubrevestes - chapitre 10

Bienvenue dans le monde des capes et des épées où se mêle amour, intrigues et histoire de France... chapitre 10

– Et lorsque vous étiez à Compiègne, aucun événement n’est resté dans votre mémoire comme la naissance d’enfants ? 

La princesse comprit enfin la raison de sa présence devant cette assemblée, elle se tourna vers les deux inconnues : ...

Les soubrevestes semaine 5

Lire la suite

Les soubrevestes - chapitre 9 (suite)

Bienvenue dans le monde des capes et des épées où se mêle amour, intrigues et histoire de France... chapitre 9 (suite)

Romance fut admiratif, décidément ce cardinal était rusé. Garder un tel secret que celui de la naissance de ces deux femmes et réussir cet exploit avec leur consentement, en leur offrant une autre enquête qui les éloignerait de Paris, tout en aidant les affaires de l’État, relevait du génie !

Les soubrevestes semaine 5

Lire la suite

Les soubrevestes - chapitre 9

Bienvenue dans le monde des capes et des épées où se mêle amour, intrigues et histoire de France... chapitre 9

– Fuyard est bien le bon terme, l’année 1609 fut bien âpre pour feu le roi Henri. Tombé en amour pour une jeune écervelée, Charlotte de Montmorency, promise au Marquis d’Haroué, François de Bassompierre. Il ordonna que les fiançailles soient rompues et fit en sorte que l’objet de toutes ses pensées soit marié au Prince de Condé, supposant que ce dernier serait un époux des plus complaisants (6). Malheureusement pour le roi, ce prince avait de l’honneur aussi préféra-t-il soustraire sa future dame de la cour et l’emmener loin de la convoitise suprême, à Bruxelles. Le couple passa par Compiègne et s’y arrêta quelques jours. C’était peut-être trois ou quatre mois après ces meurtres odieux. Il est plus que probable que ce couple qui fuyait la concupiscence du Vert-Galant se soit recueilli à la chapelle du Saint Signe.

Les soubrevestes semaine 5

Lire la suite

Les soubrevestes - chapitre 8 (suite)

Bienvenue dans le monde des capes et des épées où se mêle amour, intrigues et histoire de France... suite du chapitre 8

Ambre avait cessé de s’agiter, mais ligotée par Fitzroy, elle n’avait d’autre choix que suivre la troupe. Ébranlée, elle avait reconnu Romane et se demandait ce que ce prêtre de malheur était venu faire jusqu’à ce coin perdu du monde. La chercher ? Mais pourquoi, pour qui ? Par vengeance ? Mais il l’avait poussée par-dessus bord ainsi que Giuseppe lors de la traversée de l’Atlantique et la pensait certainement morte. Qu’est-ce qu’il voulait donc ? Personne ne parlait, le danger n’était pas loin. Tous savaient que dès que l’absence d’Ambre serait connue, Glengloyne mettrait tout en œuvre pour la retrouver.

Les soubrevestes semaine 5

Lire la suite

Les soubrevestes - chapitre 8

Bienvenue dans le monde des capes et des épées où se mêle amour, intrigues et histoire de France... chapitre 8

N’y tenant plus, elle s’habilla promptement, prit quelques affaires et sortit de sa chambre. La nuit était calme et le bateau encore à quai, mais il lèverait l’ancre tôt le lendemain matin. Pour aller où ? Elle ne le savait pas. Glengoyne ne lui avait rien dit, mais elle pressentait que cela avait un rapport avec ce pirate de John Fitzroy. Elle était persuadée d’avoir été au cœur de leur discussion de ce jour. Il n’était pas question qu’elle se laisse conduire comme une marchandise.

Les soubrevestes semaine 5

Lire la suite

Les soubrevestes - chapitre 7 (suite)

Bienvenue dans le monde des capes et des épées où se mêle amour, intrigues et histoire de France... Suite du chapitre 7

Certain de son effet, Fitzroy ouvrit largement une bouche tout aussi carnassière que celle de son interlocuteur :

– J’ai juste un message à destination d’une de tes connaissances.

Il recula d’un pas, s’approcha de Jane Carlisle et ôta d’un geste brusque le haut de sa cape découvrant ainsi son visage. Les traits de Bloody parquèrent la stupéfaction tandis que Fiztroy continuait avec jubilation :

– Si demain à la même heure je ne revois pas ta chaloupe avec un message semblable, je fais sauter ta coquille de noix ! »

Les soubrevestes semaine 5

Lire la suite

Les soubrevestes - chapitre 7

Bienvenue dans le monde des capes et des épées où se mêle amour, intrigues et histoire de France... Suite du chapitre 7

Il y eut un grognement général. Les marins commencèrent à se regrouper autour de la jeune femme pendant que Bloody les rejoignit et fit un signe d’acquiescement à Ambre pour qu’elle continue. Elle prit une grande inspiration pour se donner du courage et reprit la parole :

– Je viens d’une ville qu’on appelle Plymouth. Ma famille avait fui la France et avait choisi de s’installer à l’autre bout du monde, le plus loin possible du vieux continent. Les origines de ma famille étaient écossaises, aussi fut-elle bien acceptée par la colonie anglophone.

– Ma belle ! Nous autres on s’en fout de savoir d’où tu viens, s’qu’on veut savoir, c’est où tu nous emmènes et pourquoi.

Les soubrevestes semaine 10

Lire la suite