Albine TANGRE - Alexia, voyages à travers les mondes

Albine TANGRE - Alexia, voyages à travers les mondes 

Alexia se réveille à l'hôpital, sans savoir ce qu'elle y fait, ni ce qui s'est passé les 5 dernières années. Petit à petit les souvenirs reviennent, et la jeune femme part sur les traces de son passé. Sur son chemin elle rencontre bien des dangers, mais aussi des amitiés. Rien de tout ce qu'elle croit n'est vrai, la vérité est bien plus folle !

"Alexia, voyages à travers les mondes" est le tout premier roman de l'auteure. Repris et réécris quatre fois, jusqu'à en faire ce qu'il est aujourd'hui. C'est le premier tome d'une série qu'elle espère en trois volumes.

Les petits mots de l'auteure :

"J'aime explorer chaque fois de nouveaux thèmes, parler de parcours de personnes normales dans un environnement inhabituel. Ce qui m'intéresse, c'est l'évolution des héroïnes tant sur le plan moral que physique. J'essaye de divertir tout en faisant réfléchir."

Albinetangre alexia 1

L'auteure :

Jeune maman de deux garçons et amoureuse des mots et de l'écriture depuis son plus âge, Albine Tangre a participé à différents concours et a finalement pris la décision de se lancer dans l'édition indépendante. En janvier 2016 est sorti son premier livre, "A bientôt mes amours", suivi de "Nina et le Damné" en mars 2016. En septembre de la même année elle publie un recueil de nouvelles "Brisures".

Le premier tome "d'Alexia, voyages à travers les mondes : illusions" est disponible depuis janvier 2017.

Albine ne s'arrêtera surement pas là, avec mille et un projets en cours ou en tête, cette accro à l'écriture nous promet encore quelques belles surprises.

L’œuvre :

On suit dans ce roman le destin d’une femme ordinaire, dont la vie bascule du jour au lendemain. Elle voyage dans des mondes inconnus, à la recherche de la vérité et d’une nouvelle raison de vivre.

Alexia est une femme perdue qui va chercher un nouveau souffle, grâce à l’amitié et en aidant les autres.

En ouvrant ce livre, vous plongerez la tête la première dans un univers hors du commun et dans une aventure où vous serez à chaque page déboussolé et parfois essoufflé tant vous serez happé par cette histoire.

L’histoire d'Alexia n’est pas simple, mais l’auteure ne nous perd jamais.

Vous commencerez ce roman captivant et ne pourrez plus le lâcher avant la fin, fin équivoque qui par ailleurs annonce clairement la parution souhaitée d’un second tome.

Comme dans « Brisures » un autre roman de cette auteure, vous ne rencontrerez que des personnages intéressants.

Albine

Extraits :

J’ai visité chaque endroit dont je me souvenais ici. C’est une petite ville, et il ne m’a pas fallu longtemps pour me rendre compte que je ne reconnaissais rien. Pire encore, j’ai l’impression d’être dans un rêve, où les lieux sont un mélange entre la réalité et l’imagination. On dirait que ce sont les mêmes endroits, sauf que trop de points diffèrent. Je vais peut-être finir par voir un psy, comme me l’a conseillé le Docteur Tree. Je ne sais pas si je suis folle, si je suis encore inconsciente, ou si les choses vont vite revenir à la normale.

Au cours de ma déambulation dans les rues du centre-ville, j’ai croisé quelqu’un qui m’a reconnue. Le problème c’est que moi pas. Alors qu’il s’est présenté comme étant mon père, et m’a appelée Adèle. J’étais devant l’école primaire de mon enfance lorsque j’ai vu un grand homme chauve venir vers moi avec entrain. Il m’a prise dans ses bras, me laissant coite et raide. Puis il a tendu ses bras en me tenant par les épaules pour me regarder avec attention. Je ne savais comment je devais réagir, hésitant entre le laisser parler et m’enfuir en courant. Il m’a souri, et m’a dit d’une voix rauque :

— Adèle, ma chérie ! Que fais-tu dans le coin ? Tu comptais rendre visite à ton vieux père au moins ?

Je n’ai su quoi lui répondre, car pour moi il n’était qu’un inconnu. Il voulait que je vienne chez lui, mais qui me disait que ce n’était pas un fétichiste, un tordu, un psychopathe? Je basculais de plus en plus dans une sorte de folie, où mes souvenirs manquants devenaient moins gênants que ceux présents. J’acceptais de faire quelques pas en compagnie de l’homme, espérant y voir plus clair avant de devoir prendre une décision. Me voici donc à ses côtés, toujours remplie d’incompréhension. Je me dis que je suis si perdue que j’ai peut-être oublié à quoi ressemble mon père. Après tout, je ne reconnais même pas nos deux astres de jour.

Cette fois je vois que le visage de la femme change. Elle comprend de qui je parle, et va sûrement me répondre. Elle sort son téléphone portable d’un tiroir de son bureau et compose un numéro. Puis elle le repose après avoir seulement prononcé le prénom de mon amie. Sans un mot, nous patientons. Lorsque la porte finit par s’ouvrir, j’ai à peine le temps de comprendre ce qu’il se passe. Deux hommes particulièrement musclés m’attrapent par les bras, tandis qu’un troisième en blouse blanche me pique une veine du bras. Mes pensées s’interrompent sur ma confusion.

Pour la deuxième fois en quelques jours je me réveille attachée dans un lieu qui m’est inconnu. Le temps que mon cerveau s’éveille entièrement, je m’aperçois que ce lieu sombre et froid semble être une cave. Je me remémore mes derniers instants de conscience et ressens immédiatement une grande rage. Je cherche à comprendre ce qu’il m’arrive, mais depuis le début rien n’est en ma faveur. Je ne comprends pas pourquoi l’évocation de Laura m’a valu d’être enfermée ici, mais je compte bien le savoir rapidement. D’ailleurs je vois un homme qui se lève de sa chaise au bout de la salle. Il s’approche de moi et vérifie mon état d’endormissement. L’ayant compris avant, j’ai refermé les yeux afin de le berner. Et cela marche, puisque je le vois se pencher vers moi jusqu’à m’effleurer le cou du bout des lèvres. Ce contact m’est si insupportable que je saisis son oreille droite dans ma bouche et serre de toutes mes forces. L’homme se met à hurler, ameutant ainsi deux de ses collègues qui devaient se trouver non loin de là. Un me gifle si fortement que je serre davantage ma prise, et le malheureux que je retiens beugle maintenant à qui mieux mieux. Je le lâche enfin lorsque je sens le goût métallique du sang couler dans ma gorge. Je vais passer un sale quart d’heure, j’en ai bien peur.

Petits mots des lecteurs

Critique de Maëva (sur amazon)

C’est le troisième roman de l’auteure que j’ai la chance de lire. Une fois plus je suis séduite ! Vraiment ! Albine sait surprendre son lectorat avec une facilité presque déconcertante.

Changement de registre, elle gère avec brio.

Le récit est mené d’une main de maître. Nous sommes dès les premières pages immergés dans l’histoire d’Alexia. Tout comme notre protagoniste nous avançons à l’aveugle ne sachant pas où nous promène l’auteur. Les pages se tournent avec facilité, on en veut toujours plus. Et ce « plus » s’obtient vers la toute fin. (Sadique ? Un peu quand même ! Elle est où la suite ?) Vous l’aurez compris, je l’attends de pied ferme ! Les personnages sont peints avec soin et n’en sont que plus attachants encore !
J’espère que comme moi, vous irez de surprise en surprise.

Le style et la plume sont toujours fluides et agréables à lire ! Bref, un roman que je recommande, il vous fera voyager à coup sûr ! Albine Tangre une auteure à suivre de près !

Séverine Vialon - http://www.sevylivres.fr

Alexia est un livre que j’ai lu en service presse et je remercie l’auteure pour sa confiance.

J’ai beaucoup aimé l’histoire qui, à mon avis, pourrait plaire aux adolescents. Je me suis laissée porter par l’histoire, grâce à une écriture simple et fluide, et grâce au personnage d’Alexia qui est assez touchant. On a d’abord envie de la protéger parce qu’on la croit complètement paumée et à l’ouest, à la limite de la folie. Ensuite, parce qu’on se rend compte qu’elle est dans un sacré pétrin. Le côté futuriste de l’histoire est tout à fait crédible et passe très bien.

En général, je n’aime pas les retours en arrière dans les histoires, que ce soit pour des livres ou pour des films. Mais là, ils sont complètement intégrés et passent très bien. C’est une bonne idée que de nous faire découvrir le passé d’un personnage en même temps que celui-ci le recherche.

La fin est assez inattendue, en appelle une suite que j’espère, l’auteure va écrire.

Des livres et moi - http://deslivresetmoi7.blogspot.fr

Brossés avec soin et attention, les personnages apportent beaucoup au roman tant ils se révèlent intéressants. Se retrouvant dans la même situation d'ignorance qu'Alexia, le lecteur ne peut que s'identifier et s'attacher à cette jeune femme qui se démène pour interpréter le bouleversement qui vient d'anéantir sa petite vie tranquille. Dès lors le lecteur vit cette histoire aux côtés de l'héroïne plus qu'il ne la lit. Les personnages qui gravitent autour d'elle ne sont pas en reste et contribuent à rendre ce récit captivant. 
Quoique peut-être un peu trop convenu ou sage pour ce genre littéraire, le style de l'auteur reste fluide et vraiment élégant. Sa plume est belle, soignée, plaisante, apportant ainsi la touche finale faisant de ce roman un très bon moment de lecture. 

En bref, un début prometteur pour une saga qui s'annonce d'ores et déjà captivante et dont il me tarde désormais de découvrir la suite !

Liens

  • Twitter : @tine055
  • Pour acheter "Alexia, voyages à travers les monde" : dans notre sélection du mois

Nos auteurs de la semaine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.