Jean-Christophe Castaing : des enquêtes dans le monde du triathlon

Aujourd'hui nous vous Jean-Christophe Castaing et sa trilogie :  L'année du triangle La saison des confusions et Le retour des cathares

Des petits mots de l'auteur :

"Mes trois premiers romans forment une trilogie de circonstance car  non préméditée, leur suite n'est que la réponse à la demande.

Je m'ingénie à exprimer des situations réalistes en employant des associations de mots inhabituelles basées sur mes perceptions. Au-delà des scènes qui font le fil de ces aventures, les personnages se distinguent par leur épaisseur psychologique et leurs doutes.

Les trois régions du sud-ouest sont mises en valeur, chaque ouvrage inclut du sport, une intrigue incomparable et des sentiments.

Côté style, la chasse aux clichés comme la traque aux répétitions font partie intégrante de mes exigences d'auteur improvisé.

En cadeau, mes chapitres commencent par deux alexandrins de mise  en appétit, annonciateurs contextuels des étapes à franchir."

Jc castaing

L'auteur :

Jean-Christophe Castaing s’intéresse particulièrement aux richesses naturelles et culturelles du sud-ouest, dont il est natif. Par goût pour la compréhension des technologies qui l’entourent, il a suivi des études scientifiques et les a appliquées au fil de ses expériences variées. Puis il a élargi son champ de connaissances en management pour mieux mettre en valeur les humains et davantage en apprécier les qualités.

Son esprit est naturellement attiré par les innovations, les actions altruistes ou associatives et les milieux sportifs. En une quinzaine d'années, il a participé à plus de deux cents courses emblématiques, marathons, trails longs et surtout, 130 triathlons sur près de 50 sites différents et de tous les formats, du S au XXL.

Ses trois romans, L’Année du Triangle, La Saison des Confusions, Le Retour des Cathares, sont basés sur des intrigues imaginaires et réalistes venant pimenter la vie déjà bien remplie d’amis triathlètes. Rapidement, les lecteurs, sportifs ou pas, aiment retrouver les personnages et le style propre à ce scientifique adepte de littérature.

L’œuvre :

I - L'année du triangle

Tout apprendre du triathlon en deux mois pour expliquer un étrange accident sportif, voilà un défi qui s'annonce difficile pour Myléna, qui vient de s'improviser détective. Pour la trentenaire énergique aux talents de sociologue, son arrivée à Toulouse va lui faire découvrir les secrets de la région de façon accélérée. Avec le renfort de son nouvel entourage, il va lui falloir gérer simultanément, vie sentimentale, impératifs d'entraînements et objectifs réalistes de participation à des compétitions. Elle pourra compter sur sa persévérance, car son parcours lui réservera quelques rencontres et des surprises. Parfois le triangle entre Auch, Albi et Foix peut devenir aussi mystérieux que celui des Bermudes. 

Paroles de lecteurs 

Intéressant du début à la fin !!! Par Jessie 

"Il m'a beaucoup plu, il est prenant et on a hâte de le lire chapitre après chapitre. Leur succession est habilement maitrisée, ce qui donne une rigueur dans la construction du roman. Beaucoup d'imagination dans l'histoire, j'ai appris plein de choses sur le triathlon, l'esprit des triathlètes. J'ai aimé lire le nom des places, des rues, des villages, des rivières. L'intrigue est fluide, bien menée. Et il y a un plaisir paisible à la lecture de ce récit, une familiarité avec les lieux, les personnages, et le désir de les voir évoluer, de les accompagner dans leurs aventures. Une belle énigme dans l'univers des triathlons du sud-ouest."

Un cocktail vraiment sympa de sport, d'intrigue policière dans et autour de la ville rose.... Un nouveau genre très réussi. Par Yann63

"J'ai beaucoup aimé ce roman qui mêle agréablement une aventure sportive, sentimentale et une enquête très captivante.
Je me suis régalé et j'espère que l'auteur proposera bientôt une autre aventure dans le même genre. A lire absolument."

L'annee du triangle

II - La saison des confusions

Un mois de vacances en Aquitaine en échange de conseils diététiques, le marché semble équilibré entre Candice et son frère. Mais quand celui-ci se retrouve menacé, la jeune femme invite sa meilleure amie, triathlète aux talents de détective, afin d’investiguer en participant à des compétitions. Conformément aux prémonitions fantasques d’une grand-mère, elles devront composer avec des situations rocambolesques. Dans l’alternance d’activités sportives et sociales, des dangers émailleront le périple de ces personnages attachants. Leurs sentiments évolueront aussi, au fil de l’aventure, et le hasard leur réservera quelques surprises. A maintes occasions, la confusion va régner, dans cette région où a démarré la guerre de Cent Ans. 

Paroles de lecteurs 

Nos sportifs ménent l'enquête. Par Rando88

"On connaît les protagonistes grâce à " L'année du triangle" et de nouvelles péripéties les attendent ici. Aucune obligation cependant d'avoir lu "L'année du triangle" pour apprécier pleinement ce second opus. Le rythme est soutenu, on ne s'ennuie pas et on découvre une région oubliée proche de Toulouse."

La saison des confusions

III – Le retour des cathares (à paraître)

"Une chasse au trésor sur les terres occitanes, voilà une aventure stimulante dont l’engouement prend de l’ampleur tandis que se propagent des rumeurs. Cela complique la saison pour les organisateurs de trails et de triathlons en « Pays cathare » car certains coureurs subissent des malveillances. Les tensions et les convoitises se multiplient, jusqu’à obliger Myléna, la sportive aux talents de détective, à fouiner discrètement. Grâce à des indices diffusés sous forme d’énigmes, les plus perspicaces vont converger à proximité de la colombe d’or afin de se l’approprier. D’étranges prémonitions annoncent des dangers en marge d’une prestigieuse compétition et le jeu de piste va prendre une inquiétante allure d’inquisition." 

Le retour des cathares

Extraits :

1. Le Miroir

Pour trouver un espoir, un soutien, un regard, L’amour est autre part, que devant son miroir.

« Puisque l'on ne voit bien qu'avec le cœur, tu ne me sers à rien », déclara froidement Candice à son miroir, sachant très bien que cette déduction était aussi limpide qu’un parfait sophisme. Elle avait recouvert la glace de la salle de bains avec une reproduction de « La Métamorphose de Narcisse » de Dali, tandis que celle de l'armoire était désormais sous un poster de Charlie Chaplin en vraie grandeur. Après avoir hésité entre le moustachu à la canne et un acteur ayant joué le rôle d'un célèbre espion britannique, elle avait opté pour l'homme qui risquait le moins de repousser un éventuel invité. En pratique, le futur élu de son cœur tardait à faire son apparition dans le scénario de sa vie, et les chances s'amenuisaient un peu chaque nouveau jour. La nature l’avait dotée d’un costume de mère qui s’effilochait insidieusement, sans même avoir été porté. Elle avait encore quelques espoirs, pour les années à venir, de donner naissance à un enfant qu'elle allait protéger, éduquer puis regarder affronter l’avenir.

La jeune femme adorait l'histoire du Petit Prince. Elle ne manquait pas une occasion de passer devant sa statue, au Jardin Royal de Toulouse, au fil de promenades entrecoupées de distributions de nourriture aux animaux. Le garçon se tenait debout sur le livre ouvert, posé sur les mains du célèbre pilote écrivain. Implicitement, elle s'était immiscée entre l’homme et l’enfant dans la place supposée libre, et y cultivait un amour idéal. Dans cet univers virtuel, les querelles pour des peccadilles n'avaient pas d'emprise, les soucis matériels étaient exclus, les déceptions sentimentales aussi. Avec cette famille adoptive, elle avait construit le projet de transmettre le fruit de ses connaissances et de ses expériences. Son emploi d'assistante ne satisfaisait pas l'utopisme de son esprit rêveur, encore moins son goût pour les expériences ésotériques. Elle désirait s’épanouir, voire se réaliser, en favorisant le mieux être des personnes, cela n’était qu’une idée confuse.

2. Le Souci

Un souci au présent, pénible et aveuglant, Ne laisse pressentir quel sera l'avenir.

Cela ne pouvait plus mal commencer. Après seulement trois semaines dans la ville rose, Myléna en était déjà réduite à afficher des petites annonces sur lesquelles était rédigé :

« Perdu chat gris tigré très doux et très sociable, répondant au nom de "Bijou".

Récompense pour qui le ramènera. Appeler le 0660880990. Merci. »

La jeune femme, habituellement pleine d’énergie positive, se sentait privée d’une part d’elle-même au plus mauvais moment. Élevée dans les Pyrénées par sa mère et sa grand-mère, de l’enfance à ses études de sociologie à Pau, sa période d’apprentissage à l’université avait touché à sa fin depuis trois ans. Myléna n’avait toujours aucune perspective de contrat durable en vue, à l’approche de ses trente ans. Sa mère lui avait conseillé de tenter sa chance à Toulouse pour enfin trouver sur place un emploi stable. Toutes deux s’étaient fait la promesse de se réunir régulièrement dans la maison de campagne, située juste au sud du Gers et à l’ouest de la Haute-Garonne.

Pleine d’espoir, elle avait donc quitté le grand appartement tarbais pour aller se faire une petite place au soleil de la grande ville aéronautique et culturelle. Plutôt que la voie rapide à péage, Myléna avait emprunté la route ancienne passant à proximité de la ferme familiale de Castelnau-Magnoac. Elle avait pensé, avec un petit pincement au cœur, à la grande clé qui n’allait pas être délogée de sa cachette, derrière une jardinière de fleurs. Elle avait ensuite rejoint la vieille nationale 632, bordée de platanes, en décrivant les paysages à son chat, au fil du voyage. Leur entrée dans Toulouse avait été particulièrement impressionnante, marquée par la très symbolique porte de Saint-Cyprien, avec ses statues vestiges de l’octroi. La jeune femme s’était extasiée devant la magnifique vue sur le Pont Neuf, se miroitant sur la Garonne. Elle avait traversé le fleuve pour atteindre le quartier Saint Michel, sur la rive droite, du côté où se trouvait son appartement de location, calme, lumineux, parfait.


 

Jean-Christophe Castaing

Liens

Retrouvez les romans de Jean-Christophe Castaing dans notre sélection du mois.

Sur ArtZen : http://www.artzen.fr/pages/artistes/auteurs/jean-christophe-castaing.html

Nos auteurs de la semaine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.