Marie-Laure KÖNIG - La conscience de Thomas Edison

Marie-Laure KÖNIG et Thomas Edisson : même combat !

LA CONSCIENCE DE THOMAS EDISON

Bande dessinée originale où vous découvrirez la vie d’un homme pas ordinaire.

Les petits mots de l'auteure :

« Je me retrouve tellement dans ce grand inventeur. Non pas parce que j’ai la prétention de son niveau d’intelligence, mais plutôt, car c’était un homme qui ne lâchait rien. Edisson allait au bout de ses idées faisant fi des “empêcheurs de tourner en rond”. Totalement autodidacte, il n’aimant pas la compagnie de ses semblables, mais paradoxalement trouvait que l’on travaillait mieux ensemble que seul dans son coin.

Un personnage haut en couleur que j’ai mis en couleur.

Tout le monde connaît son nom, mais connaissez-vous son histoire ? Êtes-vous également capable de me citer au moins trois de ses inventions parmi les 1000 dont il fut à l’origine ?

Ma seconde passion, après la peinture, étant le cheval, je n’ai pas pu m’empêcher d’accompagner ce grand inventeur par un personnage équin. Un peu magique puisque « Conscience », sa jument, le suivra toute sa vie. Le nom de ce cheval prenant toute son importance à la fin de l’ouvrage. »

Auteur de la semaine marie laure konig

L'auteure :

Originaire de la Vallée de l’Automne, dans l’Oise et publicitaire de formation, c’est dans le développement et la création de site Internet que Marie-Laure KÖNIG applique ses acquis et développe ses talents artistiques durant de nombreuses années. Véritable touche à tout de l'art, elle poursuivi ses élans créatifs dans la réalisation de peintures à l'huile et acrylique mais aussi d'objets décoratifs, de collages et scraps, de photographies, de montages vidéo, de contes pour enfants...

Tout est bon dans l’expression de l’art, les supports, les matières, les techniques, elle peindrait même avec un bout de bois si l’envie l’en prenait !

Mais n’étant pas de ces artistes qui s’arrêtent à une technique ou à un savoir faire. Elle doit sans cesse se renouveler au fil de ses inspirations, cherchant toujours de nouvelles façons de s’exprimer dans son art. Ainsi les feutres marqueurs l’ont démangée… Et voici qu’est née sa première bande dessinée. Mélange de dessins, de peintures et d’aquarelles…

Comme Edison, il n’y a que la nouveauté qui l’attire, la création, le propre de l’artiste quoi !! Totalement autodidacte, autre point commun avec Edisson, c’est le travail, les expériences, les réussites et les erreurs qui ont forgés sa façon de peindre, de dessiner, de s’exprimer. Car comme le disait si bien Kandisky : "L'âme de l'artiste, si elle vit vraiment, n'a pas besoin d'être soutenue par des pensées rationnelles et des théories. Elle trouve par elle-même quelque chose à dire".

L’œuvre :

Bande dessinée originale où vous découvrirez la vie d’un homme pas ordinaire traité de façon hors du commun. Entrez dans l’univers de l’artiste par un mélange pictural de dessins, de peintures sur toiles ou planches de palettes et d’aquarelles…

L’histoire

Conscience est une jument qui se promène parmi les âges. Elle accompagne durant toute leur vie des personnages illustres qui ont marqué l’histoire.

En suivant Thomas Alvi Edison, Conscience vous plongera dans la fin du 19ème siècle et début 20ème et vous découvrirez avec elle un inventeur génial haut en couleurs.

Thomas Edison était un enfant très actif et incompris par son professeur. Sa mère finira par prendre en charge son instruction en lui laissant toute l’autonomie nécessaire à son épanouissement. Edison est une sorte d’électron libre, bourru sans grande éducation, travailleur acharné, ne faisant que ce qui lui plait et totalement autodidacte. Il fut à l’origine de plus de 1000 inventions dont le phonographe, le téléphone, l’ampoule électrique, les batteries et, sans le vouloir, la chaise électrique. Il fut le précurseur de la recherche industrielle moderne appliquée. Ses travaux ont mené à l’avènement du cinéma…

Edison n’était pas un tendre, il s’accommodait très bien de sa surdité car elle le dispensait de participer aux “bavardages” qui lui faisaient perdre son temps. Seul le travail comptait à ses yeux. Un vrai passionné !

Couvertureedison

Extraits :

P14
P19
P21
P33

Petits mots des lecteurs

Sophie G

J’ai acheté la bande dessinée pour ma fille de 8 ans : elle a adoré ! Elle s’est pris au petit jeu de piste qui accompagne l’histoire. Agréablement réalisé, je suis sûre qu’elle retiendra beaucoup de choses de l’histoire de Thomas Edisson. Livre facile à lire en plein d’humour que j’ai également feuilleté avec délice. Je connaissais Marie-Laure KÖNIG par sa peinture et c’est avec ravissement que j’ai retrouvé ses plus belles toiles parmi les vignettes de la BD.

Michèle B

J’ai pris ce livre lors d’une expo de Marie-Laure sans trop m’attendre à ce que j’allais y trouver. Les illustrations sont simples et dépouillées mais rehaussée des œuvres de l’artiste cette bande dessinée se trouve être également un recueil de peintures et d’aquarelles. ON retrouve les plus belles œuvres sur palette qui ont fait la renommée de l’artiste.

J’ai également découvert la vie de Thomas Edisson. L’auteur aurait pu se contenter de relater les faits mais cette histoire est rondement menée et la chute est belle : le titre prend tout son sens. Une belle leçon de vie et une belle histoire.

Liens

Nos auteurs de la semaine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.