Roman partagé - Le procès/ Mon conseil : la mort d'un personnage

Bonjour,

Découvrez le dernier épisode de ce chapitre où des liens forts vont se nouer entre Alayone et Frère Guillaume... 

Bonne lecture et n'hésitez pas à publier vos commentaires.

Marie-Laure

21 le proces de gertrude

MA DÉMARCHE - MES CONSEILS - Mon conseil en écriture d'aujourd'hui : Faire mourir un personnage

Comment faire mourir un personnage

Lorsque l’on fait mourir un personnage, il faut absolument procurer une émotion chez votre lecteur. Pour ceci, deux solutions : ou votre lecteur s’est attaché à votre personnage, ou vous vous attachez une description terrible du trépas.

Mais toutefois, il vous faut absolument éviter de vous étendre sur la mort d’un personnage s’il est inutile uniquement dans le but de mettre un peu de mouvement dans votre récit.

Donc, il faut donner un rôle important à ce protagoniste, vos lecteurs doivent le suivre et l’apprécier ou pouvoir apprécier sa mort…

Vous allez devoir créer une émotion. La tristesse ou la joie de la voir mourir.

Faites bien attention également à ne pas vous éloigner de votre type de roman. Ne transformez pas une histoire romantique par un polar pour retourner ensuite dans un roman... romantique.

L’idéal pour que votre lecteur soit touché est de travailler en profondeur votre personnage de son vivant afin que sa mort procure un manque.

Dans notre cas, nous n’avons pas eu le temps de nous attacher à Gertrude, ou si peu. Mais notre héroïne, elle, y avait trouvé une grande amitié, j’ai donc choisi de mettre le lecteur en position de transfert. On a de la peine pour Alayone.

Et comme pour dame Gertrude, j’ai soigné l’authenticité de la scène en puisant sur les réalités historiques.

J’ai également décidé de ne vous conter que les résultats des tortures. Pour deux raisons :

  • Pour ne pas casser le rythme du roman en des descriptions longues et sadiques
  • Parce que l’on sait que c’est aussi le lecteur qui fait le livre. Je laisse donc une part d’imagination à mon lecteur.

(Retrouvez quelques documents et illustrations de recherche sur le compte pinterest du site Pinterest)

Vous procurer le roman dans sa totalité

Format électronique

 

Vous trouverez toute une série de conseils en écriture publiés sur l’année 2017.

Les membres du site ont pu durant cette année voir illustrer ces conseils au fil de l'écriture du Malleus.

Aujourd’hui, l’auteure a publié son roman. Vous ne pourrez donc en lire sur le site que les premières pages. Les conseils, quant à eux, resteront consultables.

Format papier

21 le proces

Illustration : « La torture d’une sorcière » Gravure sur bois d’après un dessin de Ferdinand Piloty (1828-1895)​

Un peu de documentation... sur notre Pinterest

Pour faire un bon livre roman partagé devenir écrivain Savoir écrire un livre écrire son roman devenir auteur blog d'écriture les personnages dans un roman

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

misslou
  • 1. misslou | 26/07/2017
Une scène menée de main de maître ! En effet, la description des tortures n'est pas utile, tant est désolante la situation et la description de la pauvre Gertrude.
Faire mourir un personnage est chose terrible, mais aussi du point de vue de l'auteur et cela n'est pas abordé dans les conseils. Ces morts sont sans doute nécessaires pour le récit, mais se séparer de ses personnages n'est pas chose facile pour celui qui écrit et qui les a donc créés.
Ainsi se clôt un chapitre. On sent le lien entre Alayone et Guillaume qui se renforce, alors que Tristan ne semble plus être proche de notre héroïne, mais on ne voit pas bien à ce stade, vers quel avenir va Alayone. On sait bien que le tout début du récit nous parlait de sa confrontation pour fait de sorcellerie avec les Inquisiteurs, mais par quel chemin va-t-on y arriver ?

Ajouter un commentaire