Le procès du loup (Conte pour enfant)

Ecrivons un livre
Ecrivons un livre
Modérateur

le 07/06/2017 à 22:04

Nous avons repris l'écrit de Misslou dans notre challenge de mai 2017 afin de commencer un nouveau conte pour enfant... A vos plumes pour écrire la suite de cette histoire !

Image

Le procès du loup


" Accusé, levez-vous !

Le loup penaud pointa son museau de derrière ses avocats, pingouins et pandas en robes noires et blanches.

- ...et le Petit Chaperon Rouge, vous ne pouvez nier les faits, tout de même !

L'accusateur parlait fort et la salle s'indignait. Lapins, souriceaux et blaireaux eux-aussi accusaient le loup.

- Il faut dire pour notre défense, reprit le Panda, que le Petit Chaperon Rouge sort, en fin de conte, sans préjudice du ventre du loup dans bien des versions de l'histoire.

- Et l'agneau se désaltérant dans l'onde pure " n'est-il pas la pauvre victime de ce loup sanguinaire ? reprit le Procureur.

Le loup sortit alors de son silence et lança à l'assistance :

- Ce La Fontaine me donne les mauvais rôles
Et même en alexandrins, mon sort n'est point drôle !

- Et ma pauvre Blanchette, chevrota le vieux Monsieur Seguin !

- Et mes trois cousins, s'écria un petit cochon !

- Moi, je l'ai attrapé le méchant loup, s'enorgueillit Petit Pierre...

- Oui, mais il a tout de même mangé le canard, répliquèrent les autres personnages du conte musical !

Chacun trépignait de colère, demandant réparation, criant vengeance, tant et si bien que le juge de ce procès, le Lion, rugit à en faire trembler les murs :

- Silence, ou je fais évacuer la salle ! Loup, allons, peux-tu nous citer un exemple où tu n'es point le bourreau mais la victime ?

- Est-ce ma faute à moi, si les auteurs m'ont pris en grippe et m'ont toujours décrit comme un démon assoiffé de sang ! Néanmoins, mon aïeul Isengrin n'a été qu'une pauvre victime dans le Roman de Renard et c'est toujours le rusé Goupil qui tirait son épingle du jeu et ridiculisait le pauvre leu.

- Et qui est l'auteur de ce Roman de Renard ? demanda le juge léonin.

- Justement Votre Excellence. Encore un coup du sort, les écrits sont restés, mais personne n'a noté le nom de l'auteur et les historiens cherchent encore...

- Loup. Tu seras condamné. Trop de sang et trop de méfaits te sont reprochés. Toi et toute ta lignée, resterez maudits à jamais !
La séance est levée."

Et le loup fut condamné à pleurer éternellement sur son sort. N'entendez-vous pas, le soir, cette longue plainte qui monte vers le ciel ? C'est le loup qui gémit et pleure encore, il hurle toute sa peine et son remords.
Ecrivons un livre - Marie-Laure de la Team - www.marielaurekonig.fr

le 02/10/2017 à 12:33

Mais voilà qu'un jour, une petite fille eu pitié du loup. Elle se souvenait du vieux film qu'elle avait vu le dernier noël et qui l'avait tant ému "l'arbre de Noël". Et deux loups, Adam et Eve, qui aident un petit garçon dans les derniers jours de sa vie.

Non, le loup ne pouvait pas être si méchant. Il y avait là une injustice certaine et elle devait faire en sorte de libérer ce pauvre animal de sa cage et de tous les préjugés qui lui collaient à la fourrure.

Sylvia, c'était le nom de la petite fille, parti donc au tribunal avec sous le bras le roman de Michel Bataille. Elle était sûre, grâce à cette histoire de faire diverger les opinions, aussi vieilles et incrustées dans les mémoires comme des dogmes que l'on ne pouvait pas changer.

A elle-même, on lui en lisait des histoires de loup. Surtout sa grand-mère qui sortait de vieux ouvrages poussiéreux de son grenier. Le images faisaient peur...

- Pourquoi tu ne me lit pas des histoire de loups gentils ? demandait-elle à sa grand-mère
- Parce qu'il n'est pas de loups gentils.
- Mais si. Lorsque nous sommes allées au centre culturel avec maman, il y avait toute une collection de livres : "Le loup qui voulait changer les couleurs" "Le loup qui cherchait une amoureuse"... Tu vois, un loup ça peu aimer aussi !
- Bien sûr qu'un loup ça aime. ça aime sa louve. Sinon comment crois-tu qu'il y ait des louveteaux ? Mais des loups il faut se méfier...
Sophie - “Ecrire est un acte d'amour. S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture.” - Jules Renard

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.