Challenge d'écriture "Voyages" - Septembre 2020

Écrivons un livre - La Team
Écrivons un livre - La Team
Modérateur

le 05/09/2020 à 16:07

Challenge d'écriture de septembre 2020

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m’est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu’ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l’air marin la doulceur angevine.

Joachim Du Bellay (1522-1560)
Les Regrets


Voici donc le thème de notre prochain concours d’écriture...Un voyage extraordinaire, Ulysse, un petit village, ce que vous inspire ce poème...

Vous aurez jusqu’au 20 septembre 2020 18h00 pour déposer vos propositions qui ensuite seront soumises aux votes de nos membres jusqu’au 30 septembre 2020 !

La nouvelle ne doit pas contenir plus de 200 lignes.

Les Gains :

A gagner

A l’issue du vote, les trois premières histoires du classement seront mises en avant sur le site durant 2 mois.

L’auteur.e de la première histoire du classement gagnera :
- Un forfait de cinq ateliers d’écriture en visioconférence proposés par ecrivonsunlivre.com
- Un exemplaire du roman « Le Malleus – Les sorcières de Sarry » de Marie-Laure KÖNIG,
- Un exemplaire du roman « L’Amoureuse d’un égoïste » de Jean-Christophe CASTAING,
- Quatre marque-pages et deux cartes postales représentant des œuvres de Marie-Laure KÖNIG.

Les auteurs.es de la seconde et troisième histoire du classement recevront :
- Un forfait de trois ateliers d’écriture en visioconférence proposés par ecrivonsunlivre.com,
- Quatre marque-pages et deux cartes postales représentant des œuvres de Marie-Laure KÖNIG

A vos plumes !

Règlement du jeu
Écrivons un livre - La Team
misslou
misslou

le 06/09/2020 à 10:14

Oh, oh ! Le thème est donc " LE VOYAGE" en s'inspirant du poème de" Du Bellay"... ou alors un petit village où une autre idée dont le point de départ serait dans le poème....
Vaste sujet que l'on peut aborder de bien des façons et si on relit le poème, on peut aussi songer au " retour de voyage"...
En ces temps confinés, où les voyages sont contrariés, voyageons, tout au moins par écrit !

Il faut donc écrire un texte ( 200 lignes maximum), un texte (ou une poésie est possible, peut-être)... et l'écrire ici, sur cette page et cela avant le dimanche 20 septembre.
J'espère que j'ai tout bien compris... Il faut maintenant tailler les crayons, commencer la réflexion ( ou pas) et suivre "le train des mots" ( c'est plus écolo que l'avion) pour " je ne sais quelle destination" ... on verra bien... et sans doute je vous raconterai bientôt !

J'espère que vous écrirez aussi, on peut toujours prendre le départ, ce n'est pas grave si on n'arrive jamais.... qui a dit : " Qu'importe la destination si le voyage est agréable !".
Les lecteurs qui ne souhaitent pas se lancer dans un grand texte peuvent nous envoyer quelques cartes postales d'encouragement !! Nous faire part de leur impatience ( allons-y, carrément !) et comme ils sont contents par avance, de lire bientôt les différents récits !!!
D'ailleurs si les auteurs qui pensent partir en voyage, eux aussi, veulent bien nous faire partager leurs impressions de départ, ce petit concours n'en sera que plus sympathique et en échangeant quelques message sur le thème du voyage, des idées peuvent venir pour alimenter les récits des uns et des autres... et puis, nous pourrons "agiter nos mouchoirs" pour souhaiter à chacun " BON VOYAGE" !
misslou
Écrivons un livre - La Team
Écrivons un livre - La Team
Modérateur

le 06/09/2020 à 16:05

Misslou,

Mais que ferions-nous sans vous !!

Comme le dit notre membre la plus active, des encouragements et des commentaires sont les bienvenus.

Nous avons hâte de lire la première nouvelle !
Écrivons un livre - La Team
Estelle
Estelle

le 06/09/2020 à 18:40

Bonjour à tous! Je suis nouvelle sur ce forum (mon inscription date d'hier :))... mais je me lance et on verra.. Ecrire a toujours été une grande envie... et comme je suis en train de réaliser tous mes objectifs et bien voilà celui-ci.... Merci d'avance pour prendre le temps de lire mon petit texte..

HEUREUX QUI COMME ULYSSE A FAIT UN BEAU VOYAGE ….

On rêve d’ailleurs, de grands horizons, de voyages au bout du monde ou d’aventures extraordinaires. On rêve souvent d’être quelqu’un d’autre ou d'être à une autre place… Et pourtant… parfois le plus beau voyage se fait près de chez soi, ou même chez soi, ou "dans soi" , dans sa maison intérieure…

Il était une fois, au pays où il faut toujours froid dehors, ou le crachin est monnaie courante, et où le ciel est toujours trop bas, une petite fille… une petite fille souriante, toujours joyeuse et des rêves plein les yeux…

Sophie marche, court, sautille et vit au grès de ses envies, le baluchon sur le dos. Elle n’a peur de rien. Son âge ? On ne peut le savoir. Elle traverse le temps et la vie. Elle suit ce joli papillon blanc virevoltant toujours devant elle. Ce papillon, Monsieur B. la guide chaque jour sur ce chemin.

Durant le voyage, le chemin est sinueux, le paysage change, évolue… Sophie et Monsieur B tombent sur des rochers qui les font contourner de leur route pour prendre un détour avec des ronces et des chardons. Un jour, ce sera un éboulis de cailloux qui bloquera la route. A cela, il faut ajouter la météo peu clémente: la pluie, les orages ou même une tempête !

Pour autant, Sophie trouve chaque jour de quoi manger, un endroit où dormir et garde une confiance aveugle en Monsieur B. qui lui, sait que le chemin se poursuit. Le regard de Sophie va bien au-delà de ses propres yeux, il est guidé par son cœur, son instinct et sa lumière intérieure.

Un jour, elle arrive dans un village protégé par une arche de grands arbres. Un joli village, caché dans un écrin de nature. Les arbres centenaires la regardent, l’accueillent et lui sourient. Sophie sait. Elle sait que c’est ici que son baluchon sera posé, qu’elle et Monsieur B. ont trouvé leur maison, l’endroit leur voyage s’arrête et se poursuit à la fois. Une « autre vie » commence, entourée par des villageois bienveillants et à l’écoute, avec qui entraide, amitié et partage font résonance.
Écrivons un livre - La Team
Écrivons un livre - La Team
Modérateur

le 06/09/2020 à 18:47

Très belle métaphore... Mais qui est ce Monsieur B ? Pas seulement un papillon !
Écrivons un livre - La Team
misslou
misslou

le 06/09/2020 à 19:28

Bravo Estelle ! Un bien joli texte, qui fait écho aux épreuves qu'Ulysse a dû affronter durant son long voyage, le voyage d'une vie.
Peut-être que le " papillon blanc" doit garder son mystère, (je ne sais pas ce qu'en pense Estelle ? ) il donne toute la couleur et l'atmosphère particulière du texte...

En tout cas, je suis ravie de lire ce premier récit. J'espère que nous aurons différents auteurs et donc différents univers autour de ce voyage, ça donne envie d'écrire !
et merci à " Ecrivons un livre" pour l'initiative de ce petit concours et pour toutes les gentilles choses écrites à mon sujet !!...
misslou
Estelle
Estelle

le 06/09/2020 à 20:48

Je vous remercie pour vos retours
misslou
misslou

le 13/09/2020 à 19:29

J'ajoute mon petit texte et je choisis un titre tout simple :

Léo

Ce matin-là, il a pris ses cliques et ses claques, il a fait son baluchon, il a posé ses clés chez la voisine et il est parti loin de ce monde, droit devant lui, déterminé.

Cette idée a germé dans son envie, petit à petit, lors du grand confinement. Enfermé pour cause de bêtise humaine, pour raison d'aveuglement général, pour motif de dérèglement du cerveau des hommes et par ricochet, de dérèglement du climat, il a eu besoin de prendre l'air, loin de la folie de ce début de siècle.
Il a pris la route, celle de Châteauroux tout d'abord, à pied, marchant d'un bon rythme puis le train vers Paris. Il a dormi chez son ami Sam qui avait bien envie de s'envoler lui aussi, de laisser là les devoirs à la maison et cette existence derrière un masque. Léo est déjà loin, il a salué son ami et il est monté dans le train pour ailleurs.

Une escale en Alsace, une en Forêt Noire, chaque fois ses connaissances le recevaient comme un prince :
- Mais c'est quoi ce projet, Léo ? Une fugue ? Une escapade ? Tu pars pour un mois ? Davantage ? Et tu vas où comme ça...?

- C'est simplement un voyage. Et si je le pouvais un voyage hors de ce temps, loin de cette cacophonie générale.
Je veux aller dans un paysage sans ligne haute tension, sous un ciel sans avion, là où les gens vivent si simplement qu'ils n'ont pas entendu parler de cette crise et de ces bouleversements.

- Et ben, dis donc .. tu n'es pas arrivé... et c'est où ce paradis ?

- Si on le savait, il y aurait déjà là-bas trop de monde ! C'est un coin de campagne que personne ne connait, où les champs sont de bonne terre, les forêts sont vivantes, les bêtes n'ont pas peur et le cycle de la vie se fait tout seul, sans heurt car les humains viennent se glisser dans cette belle nature sans rien abimer, sans rien déranger. Je veux voyager dans ce lieu si secret, que quand j'y serai, vous n'entendrez plus parler de moi.

Et il repartit, son sac sur le dos, son baluchon au côté, de gares en voies ferrées, d'autocars en charrettes, à vélo sur le goudron des routes et puis dans la poussière des sentiers. De tentes en cabanes, de yourtes en abri de berger et il a commencé à respirer.
Chaque fois, ceux qui vivaient là, lui ouvraient les bras. On ne parlait pas la même langue, mais on se comprenait si facilement. Il leur donnait un coup de main, ils lui offraient du pain.
Et puis il s'est construit un abri de fortune, quelques planches bien étanches, solidement amarrées dans les branches ; alors, il s'est assis au seuil de sa nouvelle vie. Et il a regardé.

Le ciel sans avion, les vastes plaines sans pylône, les montagnes entourant tout ce paysage si tranquille. Il a admiré le vol d'un rapace, il a observé un troupeau, petits points blancs dans ce grand espace et il a su que son voyage l'avait amené dans le pays de ses envies. Que la vie y serait simple et qu'il pourrait goûter chaque journée.
Plus loin on apercevait les jardins, les potagers-mandalas si joliment dessinés. La source coulait à côté et les arbres couverts de fruits l'attendaient.

Demain, il descendra partager avec ses nouveaux amis, le café, le binage, les chansons, l'arrosage, ils soigneront la terre et il pourra cueillir son repas avant d'aller vadrouiller dans toute la contrée, pour en découvrir, tour à tour, tous les mystères.

Un jour, sans doute, il aura envie de reprendre la route. Et gardant le secret de ce petit- bout- de- planète- sans- prise- de- tête, se promettant d'y revenir et saluant ses amis, il repartira en voyage, son sac sur le dos, libre de vivre à sa guise et de rêver à nouveau.
misslou
misslou
misslou

le 13/09/2020 à 19:39

J'espère que d'autres textes viendront s'ajouter, que d'autres auteurs viendront nous retrouver.
Et si Estelle veut venir écrire quelques lignes sur la page " Au coin du feu", j'y ajouterai bientôt un début d'histoire qui l'inspirera peut-être !
misslou
Estelle
Estelle

le 17/09/2020 à 20:59

Très joli voyage misslou!
Pas facile de retrouver un monde authentique il est vrai. Mais ce confinement a fait ouvrir quelques consciences
misslou
misslou

le 18/09/2020 à 13:43

Merci de ton petit commentaire, Estelle, c'est tout à fait cela, authentique, retour aux valeurs essentielles. J'espère comme tu le dis, que les consciences cheminent doucement (mais pas trop..) depuis tous ces chamboulements sur la planète et dans nos vies.
L'idée se forme peu à peu dans ma tête, d'un sujet qui pourrait t'inspirer ainsi que ceux qui souhaiteraient écrire, une histoire qui pourrait s'appeler : " 21 rue des Sapins", d'une jeune ou moins jeune femme qui s' y installerait pour commencer une nouvelle vie en se cherchant des colocataires... et plutôt que de la partager sur " Au coin du feu" , des petites histoires individuelles, créer, pourquoi pas, une nouvelle page, une nouvelle histoire du forum sur Ecrivons un livre ! Est-ce que ce serait un bon début ?
misslou

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.