Des chiffres ou des lettres ?

Des chiffres ou des lettres ?

Souvent dans un texte, on trouve plus joli d’écrire les chiffres en lettre et les rois et siècles en chiffres romain. Mais y a-t-il une règle ?

Et bien oui ! ou peut-être pas…

On écrit les chiffres en chiffre dans un texte pour les heures, les poids et les mesures. On écrira ainsi : Elle perdu 2 kilos en allant prendre son bus de 10h10 qui parcouru plus de 50 kilomètres sous une chaleur étouffante de 30 degrés.

On les écrits également de cette façon pour marquer une date, une adresse ou un rang. Si l’on continue notre histoire, cela donnera : Elle fini par arriver au 19 de la rue Chantepie, le 17 juin 1970. Elle fut la 10e à arriver sur les lieux.

Les chiffres romains sont exclusivement réservés aux siècles et aux souverains : au XXe siècle, si Louis XIII était encore en vie il serait vraisemblablement ami avec le pape Benoit XV. Mais on peut les employer également pour les arrondissements d’une grande ville, les subdivisions d’une pièce de théâtre (Acte II, scène 3), sur les cadrans d’une horloge ou sur les plaques de monuments.

Et les chiffres en lettres, et bien, c’est pour tout le reste. Mais il est à noter que tout ceci est un us car aucune règle de grammaire n’est écrite à ce sujet. Il est vrai pourtant que dans un texte, il est plus élégant d’écrire les chiffres en lettres.

Pour les chiffres romains, si vous êtes comme moi, nuls en mathématiques voici ce qu’il faut savoir :

  • I = 1
  • V = 5
  • X = 10
  • L = 100
  • C = 500
  • D = 1000

On les lit de gauche à droite

  • On écrit les écrit les uns à la suite des autres et ils s’additionnent : 20 = XX, 200 = CC
  • Un chiffre ne peut être répété plus de trois fois. 3 = III mais 4 = IV, 40 = XL
  • Si un chiffre moins fort est placé avant, on doit le soustraire au chiffre suivant : IV = 4
  • Si un chiffre moins fort est placé après, on doit l’additionner au chiffre suivant : VI = 6

C’est pourtant simple !

  • Alors, dîtes-moi à quoi correspond MDCCCXCIX ? 

(Retrouvez quelques documents et illustrations de recherche sur le compte pinterest du site Pinterest)

Vous procurer le roman dans sa totalité

Vous trouverez toute une série de conseils en écriture publiés sur l’année 2017.

Les membres du site ont pu durant cette année voir illustrer ces conseils au fil de l'écriture du Malleus.

Aujourd’hui, l’auteure a publié son roman. Vous ne pourrez donc en lire sur le site que les premières pages. Les conseils, quant à eux, resteront consultables.

 

Un peu de documentation... sur notre Pinterest

Pour écrire un bon livre Conseils en écriture Devenir écrivain Savoir écrire un livre Écrire son roman Devenir auteur

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

misslou
  • 1. misslou | 31/05/2017
Cet épisode commence le 20 juillet 1483 et puis on passe au 1er mai 1484, je ne l'ai compris qu'après. De fait ce 20 juillet ne m'a pas trop parlé. Dans la continuité du chapitre, ce serait sans doute plus facile pour se repérer.
Par contre ce 1er mai entre les retrouvailles avec le Moine Guillaume et la situation de Dame Cunégonde confrontée à nouveau à la foule, l'histoire avance bien. Et puis, il semble qu'Alayone va quitter le château bientôt pour suivre son protecteur à St Germain et j'applaudis à ce changement de lieu.

Pour la réponse à l'énigme du chiffre romain : je répondrai sous forme d'énigme aussi, je pense que c'est l'année de naissance d' Alfred Hitchcook ! ainsi je ne dévoile pas tout à fait la réponse, pour les lecteurs qui souhaitent chercher ....
ecrivonsunlivre
  • ecrivonsunlivre (site web) | 31/05/2017
Effectivement, un hiver s'est passé (c'est ce qui dit le chat... la fille au loup vous a encore nourrit cet hiver)... Par contre il faudrait que j'appuie peut-être un peu plus ce fait afin que le lecteur comprenne bien le temps infini du silence de Dame Cunégonde. Vous aviez souhaité depuis longtemps que l'on change de décors et depuis plus longtemps encore c'était prévu (le plan de mon roman étant établi dès les premières lignes d'écriture). Lorsque vous me faites ce genre de remarques, je suis heureuse et j'enrage à la fois. Je suis heureuse, car je réponds aux souhaits du lecteur. J'enrage parce que je réponds aux souhaits du lecteur. Difficile à comprendre ? Pas tant, car mon souhait est de vous emmener où vous ne le pensez pas et lorsque vous me dites qu'il serait bien de quitter un peu le château, c'est un peu comme si je vous emmenais là où vous pensez aller. Mais il est un adage qui dit que l'auteur d'un livre est en grande partie le lecteur, car ce que l'auteur ne dit pas, c'est le lecteur qui l'imagine. D'où l'intérêt de ne pas trop en dire ou de réduire les descriptions. Merci, Misslou pour votre suivi toujours fidèle

Ajouter un commentaire