Ecrire une pièce de théâtre : le b.a.-ba

Vous souhaitez écrire une pièce de théâtre et vous ne savez pas par quel bout commencer ?

Vous devez déjà bien réfléchir sur l’histoire et sur les personnages.

Ecrivez toutes vos idées au brouillon, puis mettez-les en ordre. Il est fort probable que durant l’écriture d’autres vous viennent et que vous en abandonnerez certaines. Mais une fois que votre plan est fait, ne vous en éloignez pas trop. Une pièce est généralement bâtie sur une tranche de vie et pas sur une vie complète. Souvent même la tranche de vie ne durera qu’une heure ! Vous allez parfois vous retrouver à écrire de longues scènes qui finalement n’auront que peu d’impact sur l’histoire, ce n’est pas grave, écrivez, vous ferez le tri ensuite. Et n’hésitez pas à couper, trancher pour ne garder que les meilleurs passages et supprimer ce qui ne sert à rien. Un conseil : gardez toujours vos brouillons, on ne sait jamais…

Le theatre

L’histoire, si elle doit être jouée, n’oubliez pas que l’espace dans laquelle elle se situera sera restreint, de par le lieu, les décors éventuels… Vous n’écrivez pas le scénario d’un film avec effets spéciaux et tout le tralala. Ici, il faudra faire simple. Le mieux est d’imaginer un espace sans décor ainsi vous devrez vous concentrer beaucoup plus sur les personnages, car ceux sont eux qui feront l’histoire. Ainsi vous éviterez par exemple d’inclure des scènes de course poursuite ou de combats napoléoniens…

Bien travailler ses personnages est encore plus essentiel que dans un roman. Ici il n’y aura pas de narrateur pour exprimer leur ressenti. Il faudra que leurs principaux traits de caractère soient flagrants dans leurs propos et dans leurs gestes. Rappelez-vous de la « Comédia Dell Arte » où les comédiens accentuaient le caractère de leur personnage par de grands gestes, des masques, des intonations appuyées, des mimiques.

Eventuellement vous pourrez faire parler des personnages en l’absence de celui dont vous souhaitez qu’il soit compris quelque chose de sa vie passée par exemple. Mais n’imaginez pas leur physique, cela se fera au fur et à mesure de la pièce.

Votre pièce sera bâtie sur des dialogues, il faudra donc qu’ils soient le plus crédibles possibles, le jeu d’acteurs pourra faire ressortir les tensions mais il est important de les y aider par les paroles qu’ils vont avoir à prononcer. Les problèmes qu’ont vos personnages doivent se voir également dans leurs comportements.  (A relire notre article sur les dialogues)

L’apparence physique de vos personnages importe peu. Qu’il soit blond, brun, grand, petit, musclé ou non n’aura d’importance que si c’est important pour l’histoire. Ne parlez que d’un trait physique qui aura rapport avec son caractère, par exemple sa façon de s’habiller, de prendre soin de lui ou pas…

Plutôt que l’apparence il est plus important pour vous de bien cerner les problèmes internes de vos personnages. Plus vous en saurez sur eux, plus il sera facile pour vous de les mettre en avant et ainsi de leur faire prendre des décisions, des voix à suivre, la façon d’amener la bonne réplique.

Faite correspondre leurs caractères avec les situations qu’ils vont devoir affronter afin d’éviter les improbabilités et les incohérences.

Chaque personnage parle différemment. N’oubliez pas de noter les principaux traits de langage de chacun, cela vous aidera pour les dialogues et pour la répartie.

Dans une pièce, il y a des scènes et des actes. En moyenne il y a 3 à 5 actes. Pour les scènes la scission se fait quand un personnage entre ou sort. Pensez à donner du temps entre les scènes pour les changements de décors ou de costumes éventuels.

Pensez bien vos didascalies. Elles se placent à chaque début de scène. Les didascalies sont des indications que vous devez donner sur le jeu des acteurs et sur la mise en scène (noms des personnages, entrées et sorties des personnages, descriptions des décors, lieux de l'action, indications de temps, tons employés par les comédiens, costumes, gestes, etc.). Pensez également à bien mettre les initiales des personnages devant chaque réplique bien en retrait du texte.

Si vous pensez mettre en scène votre pièce, il vous faudra bien préparer vos pages liminaires : prologue (pas obligatoire) description des personnages, notes diverses que vous souhaitez laisser concernant la mise en scène.

Savoir écrire un livre Devenir auteur Écrire son roman Pour écrire un bon livre Conseils en écriture Devenir écrivain

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire