Conseils en écriture

Ecrire un roman policier

Pour écrire un roman policier, il est d’un avis général d’imaginer d’abord la fin de l’histoire. Ce qui pour notre aventure de Louise D’Escogriffe n’est pas faisable.

Aussi, le point de départ du travail du roman sera de décrire la scène de crime ou l’élément qui va conduire au crime.

Un roman policier n’a qu’un objectif : éveillez la curiosité du lecteur et développer sa perspicacité en lui soumettant une énigme dont la solution se trouvera à la dernière page mais qu’il tentera de résoudre avec les indices qu’il trouvera au fil de sa lecture.

Ecrire un roman policier

Lire la suite

Les différents types de polars

Ecrire un roman policier est particulier, chaque auteur souhaitant avoir son propre style, il existe aussi plusieurs types de romans policier : Thriller, roman d’énigme, le roman où la procédure policière est mise en avant, le roman à suspense ou le roman noir… Comment différencie t’on tous les types de roman ?

Et que choisiront les auteurs de l’aventure de Louise D’Escogriffe ?

Les differents types de polars

Lire la suite

Ecrire un conte

Pour écrire un conte pour enfants, il faut faire simple.

D’abord il faut choisir ses personnages et en choisir un auquel l’enfant pourra s’identifier. L’idéal est de choisir des personnages fantastiques qui accompagneront votre héro, à moins qu’il soit lui-même issus d’un monde féerique.

Dans un conte, le héro doit surmonter des épreuves, mais avant de vous lancer dans l’histoire vous devez trouver l’élément déclencheur : que manque t’il à notre héro, qu’est-ce qu’il désire, que s’est t’il passé dans sa vie, qu’est-ce qui va le faire sortir de son quotidien, à t’il été envoyé en mission ?... Mais il y a toujours une morale.

Ecrire un conte

Lire la suite

Les conseils de Stephen KING

Stephen King « maître de l’horreur » incontestable est né il y a soixante quatre ans dans le Maine, un état américain dans lequel il réside toujours et qui est au cœur de la plupart de ses œuvres

Il auto-publie ses premières nouvelles alors qu’il est encore lycéen et continue de publier lors de ses études universitaires.

En 1974, Stephen King publie Carrie, un roman qui sera adapté par Brian De Palma, et accède à la gloire. Stephen King abandonne l’enseignement et ne se consacre plus qu’à sa plume. En près de quarante ans de carrière, il une quarantaine de romans, des dizaines de nouvelles.

Voici donc quelques conseils d’écrivain qu’il nous donne :

Stephen king

 

Lire la suite

Comment écrire une scène qui fait peur ?

Pour donner de l’émotion à votre roman il faut d’abord penser à sa structure. Souvent, lorsque l’on a une idée en tête on l’écrit sans réfléchir puis on s’aperçoit que c’est plat.

Pour faire ressortir ses émotions lorsque l’on écrit un texte il faut penser au rythme. Nous vous en avions déjà parlé. Il faut écrire son roman comme une partition avec des temps long et des temps cours. Ce qui revient à dire qu’il faut alterner description, action et dialogues. Il faut des phrases longues et des phrases courtes…

Ecrire une scene qui fait peur

Lire la suite

Quelques sources d’inspiration pour la fantasy selon Tolkien…

« Et dès qu’il mit l’Anneau Unique à son doigt, Sauron pouvait percevoir toutes les choses faites grâce aux anneaux inférieurs, et il pouvait voir et gouverner les moindres pensées de ceux qui les portaient. »

Le Silmarillion

John Ronald Reuel Tolkien est un auteur à part dans la littérature contemporaine. Il est souvent considéré à tort comme le père de la Fantasy. Car nous savons depuis hier (voir le quiz) que le précurseur de la Fantasy est George MacDonald. Mais c’est tout de même grâce à lui que ce genre de littérature s’est modernisé.

Mais où Tolkien puisait son inspiration ?

Tolkien

Lire la suite

Ecrire un roman fantasy

Un roman fantasy est par définition une fantaisie, soit une chimère, un  fantasme.

Plongé dans cette rêverie mêlée de veille et de sommeil qui prête aux réalités les apparences de la fantaisie et donne aux chimères le relief de l'existence (Balzac, Peau de chagrin).

J'arrivais d'emblée aux jeux qui flattaient ma fantaisie. Nous simulions des batailles, des fuites à travers ces bois qui jouaient un si grand rôle dans mon imagination (Sand, Histoire de ma vie.

Mais lorsque l’on parle de roman fantasy, on parle d’un univers non réel, magique avec des événements que l’on ne peut expliquer.

Semaine magique

Lire la suite